Outils pour utilisateurs

Outils du site


public:presentation:index
Le texte ci-dessous est largement extrait du document déposé par les initiateurs du consortium CORLI (Corpus, Langues et Interactions) auprès du conseil scientifique de Huma-Num dans le cadre des sélections de nouveaux consortiums

Groupe Multimodalité et nouvelles formes de communication

Le travail sur le multimodal s’est effectué de façon séparée dans les anciens consortiums IRCOM et Corpus-écrits (tout en maintenant un niveau constant d’informations réciproques). Le groupe de travail “multimodalité et nouvelles formes de communication” s’adressera à l’ensemble des chercheurs travaillant sur le multimodal dans ses différentes acceptions, notamment (mais pas seulement) ceux concernés par la gestuelle, les langues des signes, les actions multimodales dans la communication médiée par les réseaux (CMR, cf. projet CoMeRe et banque de corpus chez Ortolang ). Il s’adressera également à des communautés hors linguistique telles celles des sciences de l’éducation / STAPS. Son travail consistera à trouver les points de recouvrement et de différentiation entre les questions de recherche propre à chaque situation où verbal et non-verbal se trouvent liés et à proposer des réponses les plus adaptées tout en restant générique.

La fédération d’une communauté travaillant avec la multimodalité ou avec la modalité visuo-gestuelle (langues des signes) constitue l’un des moyens pour rassembler largement les questions posées par les objets de recherche afin de proposer des réponses à tout le moins génériques et, dans certains cas, standards. L’expérience du consortium IRCOM montre que la communauté se fédère d’autant plus qu’elle est encouragée et soutenue dans l’organisation de journées d’études. Ce truchement doit être l’occasion de diffuser les travaux menés dans ce GT.

De manière parallèle, les problématiques autour des systèmes de transcription pour les manifestations corporelles de l’expressivité (gestuelle, mimique, posture, regard) seront interrogées. Des pistes de réponses notamment autour de systèmes de notations de la forme seront encouragées afin d’éviter les biais que constituent les systèmes de notation en gloses.

Les nouveaux modes d’enregistrement des corpus (eye-tracker, Mocap, EEG notamment) seront pris en compte en particulier en favorisant l’émergence de formations à ces techniques; formations mises à la disposition de la communauté. Les questions scientifiques émergentes en ce moment parmi les chercheurs s’intéressant aux langues signées et à la gestualité (Goldin-Meadow & Brentari pre-print-2015) soulevées par ces techniques d’acquisition de données seront l’occasion de rassembler et de diffuser des réflexions et des retours d’expérience menées autour de leurs conditions d’utilisation, de leurs impacts et du traitement dont les données acquises font l’objet. En outre, le groupe continuera à fédérer les recherches poursuivies autour des formes de communication médiées par les réseaux et des genres hybrides. L’un de nos axes de réflexion portera notamment sur les dispositifs associant discours (textuel ou oral) et commentaires, courantes sous différentes formes dans les CMC (e.g. documents collaboratifs, wikis, presse en ligne, vidéos, etc.) ou dans d’autres genres commentés (brouillons, écrits scolaires par exemple).

Enfin, le groupe aidera à l’harmonisation des dépôts de corpus, des systèmes d’annotation de ces corpus, à l’interopérabilité des outils d’annotation / transcription (cf. groupe “angle outils & formats”), en particulier par des échanges avec les groupes de travail en charge de ces questions. Au niveau des standards, il poursuivra les efforts entamés au sein du consortium TEI pour les corpus oraux et multimodaux ( voir le SIG Linguistique et CMC). Au niveau international, il poursuivra l’effort de structuration de la communauté internationale CMC (voir le colloque Rennes 2015 organisé par Corpus-écrits et le groupe européen CMC-corpora ).

Présentation du consortium CORLI

Partant d’un bilan globalement très positif du consortium « Corpus Écrits » et du consortium « Corpus Oraux et Multimodaux » de la TGIR Huma-Num et dans la prise en compte des travaux réalisés dans les axes transversaux apparentés, les membres des deux consortiums ont souhaité poursuivre conjointement et de manière unifiée des activités communes. Les expériences accumulées au sein des deux consortiums permettront un nouveau développement scientifique autour des notions de « Langues, Corpus, Interactions » avec comme axes transversaux :

  • La valorisation, la réutilisation, la visibilité et l’accessibilité des ressources existantes ;
  • La mise à disposition des ressources, leur mutualisation et leur interopérabilité afin d’intégrer les réseaux internationaux ;
  • Le partage des bonnes pratiques et de diffusion des standards européens et internationaux ;
  • Le traitement des critères d'évaluation des corpus dans le cadre général de l'évaluation de la production scientifique des unités de recherche ;
  • L’élaboration d’un glossaire pour répondre à la diversité de perspectives sur les notions : corpus, données, ressources, bases.

Le projet consortium « CORLI », porté par l’Institut de Linguistique Française (CNRS, FR 2393) et réunissant des chercheurs et enseignants-chercheurs des deux fédérations de linguistique, se donne ainsi pour objectif de fédérer les équipes et laboratoires, les chercheurs, enseignants-chercheurs, ou ingénieurs engagés dans la production et le traitement de corpus numériques écrits et oraux, quels que soient la langue et et/ou le système d'écriture considérés. Il s’agit également de permettre la représentation la plus large possible de cette communauté, afin d’accompagner le développement des corpus écrits et des corpus oraux et multimodaux, d’en faire converger les pratiques et les procédures autant que leur spécificité le permet, de financer des actions répondant à ses missions.

Les groupes projets

  • Questions juridiques
  • Interopérabilité / Pratiques et outils d’exploration de corpus
  • Multilingue, plurilingue
  • Multimodalité et nouvelles formes de communication
  • Dépôt, conservation et diffusion de Corpus langagiers

Les axes transversaux

  • Métadonnées
  • Formations, diffusion de l’information
  • Finalisation de corpus
  • Évaluation de la qualité des ressources (Aspects techniques et scientifiques)
public/presentation/index.txt · Dernière modification: 2016/05/11 10:26 par Thierry.CHANIER@univ-bpclermont.fr