Outils pour utilisateurs

Outils du site


public:import:spec_estimations_import

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
public:import:spec_estimations_import [2017/02/03 14:32]
slh@ens-lyon.fr
public:import:spec_estimations_import [2017/02/03 14:42] (Version actuelle)
slh@ens-lyon.fr
Ligne 3: Ligne 3:
 ====== Objectif ====== ====== Objectif ======
  
-Pouvoir prévenir un utilisateur qui souhaite importer un corpus de la quantité de ressources nécessaires :+Pouvoir prévenir un utilisateur qui souhaite ​**importer** un corpus de la quantité de ressources nécessaires :
   * en temps   * en temps
   * en volume de mémoire vive   * en volume de mémoire vive
   * en volume de stockage   * en volume de stockage
-  * etc.+  * en nombre d'​éléments pris en charge : nombre de textes, nombre de structures internes, profondeur des structures internes, ​etc.
  
-Éventuellement pouvoir également prévenir sur les ressources nécessaires pour l'​exploitation du corpus (partitions,​ éditions, etc.).+Éventuellement pouvoir également prévenir sur les ressources nécessaires pour l'**exploitation** du corpus (partitions,​ éditions, etc.).
  
 ====== Méthode ====== ====== Méthode ======
Ligne 16: Ligne 16:
  
 ===== Donner une estimation globale ===== ===== Donner une estimation globale =====
 +
 +L'​estimation des ressources nécessaires dépend d'une description des éléments à utiliser pour réaliser l'​opération à évaluer. Par exemple pour un import ça peut être : le nombre de textes, le nombre total de mots, le nombre de structures internes, leur profondeur, le nombre de propriétés de mots, le nombre de métadonnées,​ etc.
  
 ==== donner une estimation a priori ==== ==== donner une estimation a priori ====
Ligne 30: Ligne 32:
  
   * on peut rendre compte en temps réel du temps écoulé depuis le début de l'​import et de l'​espace mémoire et disque occupés   * on peut rendre compte en temps réel du temps écoulé depuis le début de l'​import et de l'​espace mémoire et disque occupés
-  * le graphique d'​usage des ressources peut délimiter le temps par le nom des opérations réalisées. Par exemple pour les modules d'​import : importer, compiler, pager... Pour le module XTZ les différentes étapes XSL, etc.+  * le graphique d'​usage des ressources peut délimiter le temps par le nom des opérations et des sous-opérations réalisées, suivant la granularité du diagnostique que l'on souhaite faire. Par exemple pour les modules d'​import : importer, compiler, pager... Pour le module XTZ les différentes étapes XSL, etc.
   * le graphique peut être construit en temps réel ou post mortem : TXM génère un log d'​usage des ressources en flushant dans un fichier, il se plante ou est arrêté de l'​extérieur,​ puis relancé il aide à visualiser le log dans un graphique   * le graphique peut être construit en temps réel ou post mortem : TXM génère un log d'​usage des ressources en flushant dans un fichier, il se plante ou est arrêté de l'​extérieur,​ puis relancé il aide à visualiser le log dans un graphique
     * c'est également valable pour des commandes autres que l'​import     * c'est également valable pour des commandes autres que l'​import
public/import/spec_estimations_import.1486128737.txt.gz · Dernière modification: 2017/02/03 14:32 par slh@ens-lyon.fr