Relations entre Objets

Objectif

Développer les lois de passage entre résultats de calculs et objets de calculs, notamment dans le contexte du développement de l'annotation dans TXM.

Exemples :

  • la liste des pivots d'une concordance peut valoir pour elle-même (en contexte dans la concordance) mais également :
    • comme désignation d'empans textuels à associer à l'identifiant d'une catégorie d'ontologie (eg SyMoGIH)
    • comme désignation d'empans textuels à regrouper pour former un nouveau sous-corpus sur lequel appliquer de nouvelles commandes (comme l'Index des pivots) (remarque : l'empan peut être élargi au contexte du pivot pour créer le sous-corpus)
    • comme désignation d'occurrences à représenter dans une Progression (fonction retour de la relation Progression → Concordance)
    • etc.
  • la liste des start-end d'un sous-corpus peut valoir pour elle-même mais également :
    • remplacer l'expression d'une requête CQL par le résultat équivalent (le résultat d'une CQL est toujours une liste de start-end)
  • etc.

Méthode

Description de la méthode de travail pour atteindre l'objectif.

État de la plateforme

Avancement dans l'élaboration de la solution.

Solution

Transformer en Sous-Corpus

Créer une nouvelle commande à appliquer sur une Concordance : “Transformer en Sous-Corpus” :

  • la commande demande de préciser :
    • si le sous-corpus doit comprendre les contextes des pivots ou les pivots seuls
    • le nom du sous-corpus
  • la commande crée un nouveau sous-corpus

@NOMSOUSCORPUS dans frontend des champs CQL

Ajouter à la routine frontend du champ de requête des commandes (Concordance, Index…) la syntaxe @NOMCORPUS ou @NOMSOUSCORPUS :

  • si la forme de la requête est EXACTEMENT @[A-Z…]+
    • alors construire directement le résultat à partir de la liste des start-end du sous-corpus à la place de ce qu'aurait retourné le moteur pour une CQL
  • on peut donc, par exemple, créer une concordance à partir d'une requête CQL ou à partir d'un sous-corpus issu d'une concordance équivalente précédente
  • remarque : cette syntaxe peut résoudre le problème des liens hypertextes incorrects à partir des Index
    • cela suppose la création implicite d'un sous-corpus au moment du double-clic pour faire l'INTERSECTION avec la liste des start-end des autres contraintes du lien
    • le sous-corpus implicite peut-être nommé à partir du nom de la commande et d'un numéro d'ordre incrémenté tout à au long de la session, par corpus (eg INDEX1)

UNION, INTERSECTION et EDIT

Ajouter les commandes UNION et INTERSECTION entre 2 ou n sous-corpus ou corpus racine pour calculer un sous-corpus/requête donné.

Ajouter un éditeur d'édition de liste de start-end d'un sous-corpus, en commençant par l'équivalent de la commande “Supprimer” les lignes sélectionnées d'une concordance.

État de l'art

Éléments de solution.

Prototypes

Premières réalisations concrètes de la solution.

Alpha ou Étape 1

Beta ou Étape 2

Version finale

Documentation

Si possible, développer la documentation en même temps que la solution.

Utilisateur

Développeur

Recette

Tutoriel décrivant explicitement étape par étape l'usage concret de la solution pour valider sa conformité par rapport aux objectifs.

Alpha ou Étape 1

Beta ou Étape 2

etc.

public/specs_relations_objets.txt · Dernière modification: 2017/02/02 21:21 par slh@ens-lyon.fr