Outils pour utilisateurs

Outils du site


public:installer_txm_08x_dans_une_salle_de_cours_windows

Installation de TXM 0.8.x sur machines Windows

Cette page décrit en détail les opérations d'installation de TXM sur Windows pour faciliter son installation par lots sur un parc de PCs dans une salle informatique. Elle est destinée à des administrateurs de parcs informatiques. La faq contient par ailleurs d'autres informations utiles en cas de difficultés.

Soit $PROGRAMFILES, le chemin d'installation de TXM :

  • C:\Programmes

Soit $HOMEDIR, le chemin du répertoire de l'utilisateur :

  • C:\Users\identifiantUtilisateur
  • Profil itinérant : ???
  • Disque partagé : H:\

L'installation de TXM nécessite 2 étapes principales :

  1. le lancement du setup de TXM (créé avec NSIS)
  2. le premier lancement du logiciel TXM, avec un compte utilisateur qui utilisera TXM pour travailler

La première étape dépose tous les fichiers nécessaires dans $PROGRAMFILES et la 2e copie une partie de ces fichiers dans $HOMEDIR et effectue les paramétrages de base de TXM.

A. Télécharger TXM 0.8.0

Télécharger TXM 0.8.0 : http://textometrie.ens-lyon.fr/files/software/TXM/0.8.0/ (vérifier les prérequis dans la page).

B. Installation de TXM dans $PROGRAMFILES

Lancement du setup par ligne de commande :

  • avec argument /S
  • Attention : si TXM a déjà été installé, la nouvelle version s'installera à côté de l'ancienne, qu'il faudra désinstaller si elle n'est plus nécessaire.

B.1 Choix du répertoire de travail de TXM

Est-ce toujours d'actualité ?
  • A) Si on souhaite utiliser les répertoires de connexion de comptes itinérants (roaming), on peut cocher la case “Ne pas utiliser le répertoire utilisateur local”. Cette configuration peut être utile dans les cas où les répertoires utilisateur locaux sont réinitialisés à chaque fermeture de session et on souhaite que les étudiants puissent récupérer leurs corpus TXM entre deux cours. Elle nécessite que les répertoires de connexion des comptes itinérants disposent de suffisamment d'espace de stockage (100 Mo minimum pour les corpus de démonstration, 400 Mo supplémentaires pour le corpus BROWN par exemple).
  • B) Si on souhaite utiliser un répertoire se trouvant sur un support amovible (e.g. clé USB), on peut cocher la case “Ne pas utiliser le répertoire utilisateur comme répertoire de travail de TXM”. Cette configuration peut être utile dans les cas où les répertoires utilisateur locaux sont réinitialisés à chaque fermeture de session (et on souhaite que les étudiants puissent récupérer leurs corpus TXM entre deux cours) et si l'espace de stockage des comptes itinérants est insuffisant. Dans ce cas le chemin du répertoire de travail sera demandé à l'utilisateur à chaque lancement de TXM.
  • Automatisation :
    • déposer un fichier vide “ROAMINGINSTALL” dans $PROGRAMFILES/TXM pour activer l'option “Ne pas utiliser le répertoire utilisateur local”
    • déposer un fichier vide “ASKUSERDIRECTORY” dans $PROGRAMFILES\TXM pour activer l'option “Ne pas utiliser le répertoire utilisateur comme répertoire de travail de TXM”
  • C) Configuration supplémentaire : Après l'installation, dans le cas où les options précédentes ne suffisent pas, il est possible d'éditer le script de lancement de TXM $PROGRAMFILES\TXM\TXM.bat afin d'indiquer le chemin du répertoire de travail à utiliser.

B.2 Il faut que certains ports réseau soient disponibles pour les moteurs de TXM

Si le firewall n'est pas réglé avant l'installation, les autorisations seront demandées au fûr et à mesure interactivement par le firewall dès le premier lancement de TXM.

  • $PROGRAMFILES\R\bin\R.exe
  • $PROGRAMFILES\TXM\cwb\bin\cqpserver.exe (depuis TXM 0.7, l'accès réseau à ce module n'est plus obligatoire)

B.3 Ces mêmes ports ne doivent pas être scannés par l'antivirus (optionnel)

Sur certains PC, l'application de l'antivirus sur les communications réseau liées aux ports utilisés par TXM peuvent impacter dramatiquement les performances de calcul de TXM. (C'est moins le cas depuis TXM 0.7, le moteur de recherche n'étant plus accédé par réseau par défaut.)

C. Installation de TreeTagger https://www.cis.uni-muenchen.de/~schmid/tools/TreeTagger)

Voir la page http://textometrie.ens-lyon.fr/html/doc/treetagger/fr/install.html.

Passez plutôt par l'extension ? Automatisation possible ?

D. Corpus prédéfinis supplémentaires (optionnel)

  • déposer vos corpus binaires supplémentaires (archives zip) dans $PROGRAMFILES\samples pour qu'ils soient chargés au premier lancement

E. Réglage de la langue de l'interface utilisateur

  • Manuellement dans un TXM : menu “View > Change language” ou “Affichage > Changer la langue”.
Toujours valable ?
  • Automatiquement : dans le fichier $PROGRAMFILES\TXM\TXM\TXM.ini
    • remplacer “-nl\nen” par “-nl\nfr” pour le Français
    • remplacer “-nl\nen” par “-nl\nru” pour le Russe

F. Rendre disponible TXM dans le menu Démarrer pour les autres utilisateurs

  • Copier le dossier $HOMEDIR\Menu Démarrer\Programmes\TXM dans $ALLUSERHOMEDIR\Menu Démarrer\Programmes\TXM avec ALLUSERHOMEDIR le répertoire utilisateur “All users”.

G. Premier lancement avec le compte utilisateur

  • s'assurer que le répertoire $HOMEDIR\TXM-0.8.0 n'existe pas
  • lancer TXM depuis le menu Démarrer ou avec $PROGRAMFILES\TXM-0.8.0\TXM.bat

H. Premier calcul pour vérification de l'installation

A l'occasion du premier lancement de TXM, il est intéressant de réaliser un premier calcul élémentaire sur un corpus prédéfini pour vérifier le bon fonctionnement général de TXM.

  • Manuellement : lancer le calcul du Lexique du corpus DISCOURS (menu contextuel par clic droit sur l'icone du corpus DISCOURS, entrée 'Lexique') : si ce calcul réussi, l'installation est terminée (la plateforme et l'accès au moteur de recherche fonctionnent. Pour vérifier l'accès au moteur R, on peut lancer la commande 'Informations' sur une partition qui va afficher un histogramme calculé par R)
  • Automatiquement : il est possible de lancer ce calcul par le biais d'un script Groovy : voir le manuel de TXM (dans TXM 0.7 on ne peut pas encore passer le nom du script en paramètre de l'appel de TXM)

I. Premier import presse-papier pour vérification de l'installation de TreeTagger

Pour un environnement en français

1. Copier le texte suivant (qui doit se trouver dans la console de TXM) :

Démarrage de TXM 0.8.0.2586 (2019-08-30 14h42)…
TXM est prêt.

2. Dans TXM lancer la commande Fichier > Importer > Presse-Papier

3. Vérifier que dans la console les dernières lignes affichées sont :

pAttrs : [id, lbn, frpos, frlemma]
sAttrs : [s:+n, txmcorpus:+lang, text:+id+base+project]
-- EDITION - Building edition
001 .
Import terminé en 14 sec (14972 ms).
Import terminé.

(Attention, la première ligne ci-dessus doit bien contenir frpos et frlemma. En revanche l'indication de durée après “Importation terminée” peut bien sûr être différente.)

Pour un environnement dans n'importe quelle langue

Solution 1 :

La procédure ci-dessus peut être transposée : TreeTagger doit disposer d'un modèle de langue correspondant à la langue de l'environnement, le texte copié doit être dans cette langue, et dans la console après import les “fr” de frlemma et frpos sont remplacés par les deux lettres du code de la langue, par exemple pour un environnement anglophone :

pAttrs : [id, lbid, frpos, frlemma]

devient

pAttrs : [id, lbid, enpos, enlemma]

Solution 2 :

Vous choisissez et paramétrez la langue que vous allez tester (appelons la 'XX'), en unifiant les trois réglages suivants :

  1. modèle de langue pour TreeTagger : télécharger et installer un modèle de langue TreeTagger pour la langue sur laquelle vous souhaitez faire le test, si ce n'est pas déjà fait ; le nom du fichier est le code de la langue sur deux caractères, comme expliqué dans les instructions pour l'installation de TreeTagger (ex. 'en.par', 'fr.par' - dans notre cas 'XX.par').
  2. langue choisie pour l'import presse-papier : saisir le code en deux caractères, ex. 'en', 'fr', 'it'… - 'XX' dans notre cas) dans le champ de préférence suivant : Édition > Préférences > TXM > Utilisateur > Import > Presse-papirt, Langue par défaut (en interface anglophone : Edit > Parameters > TXM > User > Import > Clipboard, Default language).
  3. corpus de test : choisir un (bout de) texte dans la même langue (XX donc), que vous copiez puis importez via la commande Fichier > Importer > Presse-Papier (en interface anglophone : File > Import > Clipboard).

Dans la console après import, vous chercherez alors la ligne :

pAttrs : [id, lbid, XXpos, XXlemma]

où XX représente le code en deux caractères de la langue choisie.

J. Second lancement de TXM pour le mettre à jour

  • quitter TXM
  • lancer TXM pour la seconde fois
  • Une fenêtre proposant une mise à jour de TXM peut s'afficher en bas à droite. Dans ce cas cliquer dans la fenêtre pour lancer la mise à jour de TXM vers la version la plus récente
  • Si aucune fenêtre ne propose de mise à jour, on peut lancer la mise à jour directement par la commande Fichier > Vérifier les mises à jour

Toutes les remarques permettant d'améliorer cette page sont les bienvenues.

public/installer_txm_08x_dans_une_salle_de_cours_windows.txt · Dernière modification: 2020/02/26 14:55 par alexei.lavrentev@ens-lyon.fr